image/svg+xml The SwitchMed programme is funded by the European Union image/svg+xml image/svg+xml

Étape 1.6 Révélation des sources et des causes de l’inefficacité

Comment analyser les causes profondes de pertes significatives de matières et d’énergie et de génération de pollution.

Raison d’être

En tant que dernier niveau du diagnostic TEST, cette étape se concentre sur des flux prioritaires et des domaines d’intervention sélectionnés et aide à identifier les interventions de l’ERPP les plus rentables, car il peut ne pas être possible ou utile d’analyser chaque action en détail.  

Les flux prioritaires à l’intérieur des domaines ciblés identifiés sont analysés en détail afin de révéler les inefficacités – les stades physiques où une entrée de production devient une perte (sortie non-produit) et comprendre les causes. Elles se rapportent généralement à plusieurs facteurs qui stimulent l’usage de matières et de l’énergie, y compris la qualité des entrées de processus, les paramètres opérationnels spécifiques du processus Ex : température, débit, vitesse, etc., les caractéristiques de la technologie du processus, le comportement humain et la conception du produit. Plusieurs outils largement appliqués peuvent être utilisés pour l’analyse des causes, tels que le diagramme en arêtes de poisson (ou d’Ishikawa), la méthode des 5 M, les 5 pourquoi, méthode Six Sigma etc.

En fonction de la complexité des zones ciblées sélectionnées, des bilans détaillés matière, massique et énergétique peuvent être requis pour modéliser des sous-processus spécifiques, cartographier toutes les entrées (énergie, eau, matières auxiliaires, opérationnelles et d’emballage) et sorties du domaine ciblé pour comprendre toutes les causes de ces pertes.

La mise en œuvre de cette étape d’analyse détaillée peut nécessiter à la fois une expertise et une analyse des données pour comprendre ce qui se passe réellement dans une partie spécifique du processus. Les mesures de données sont également utiles pour fixer le niveau de référence et les Indicateurs de performance opérationnelle (IPO) au niveau de processus spécifiques, et ces derniers peuvent être utilisés pour une analyse de faisabilité plus précise des options d’amélioration et/ou pour recalculer les économies réelles et les améliorations de la performance. Il est recommandé d’instaurer un système de suivi permanent pour suivre systématiquement la performance de l’efficacité des ressources des sources importantes de pertes.

TABLEAU DES ACTIONS

CONSEILS

INTEGRATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT

DES LIENS VERS LES ARTICLES PERTINENTS